Array
Recevez nos Bonus Sans Dépôts Exclusifs !
On ne partagera jamais votre email à quelqu'un.

Reconnaissance faciale : la technologie de protection du joueur 

Notez cet article

La reconnaissance faciale fait partie de ces technologies qui se sont pleinement fondues à la vie quotidienne ces dernières années. Sur Snapchat, pour améliorer une photo ou encore déverrouiller certains téléphones, la reconnaissance faciale est une technologie dont les jeunes générations raffolent. Mais cette technologie trouve-t-elle une utilité dans le monde réel. Pour aider les citoyens dans leur quotidien ? il semblerait ce soit le cas dans les casinos australiens. La reconnaissance faciale permettrait d’identifier les joueurs ayant développé une addiction. Une identification d’une grande aide pour protéger le joueur.  

Elle s’appelle NeoFace et cette technologie de reconnaissance faciale a été inventée par NEC. Il s’agit du meilleur système de reconnaissance faciale du monde. C’est en tout cas ce qu’a reconnu le NIST (National Institute of Standards and Technology). Un institut américain. L’efficacité de cette technologie attitre de nombreux clients, elle a notamment été utilisée aux Jeux Olympiques de Tokyo. Elle a notamment permis d’assurer la sécurité de près de 300 000 athlètes. Et pour cause, la fiabilité de la reconnaissance du visage est fiable à 99,4%. Au grand dam des joueurs de casino australiens. Neoface identifie par reconnaissance faciale les joueurs présents dans le casino. Elle est certes très utile pour reconnaitre par exemple les joueurs VIP. Mais plus important encore, elle permet de retrouver les joueurs interdits de casino.

Reconnaissance faciale : au service de la protection des joueurs

Reconnaissance faciale NeoFace-identifications-casinos australiensLe système de reconnaissance faciale NeoFace, a déjà permis l’identification des joueurs problématiques dans les casinos australiens. Un système très utile aux casinos pour détecter les joueurs interdit de casino sur le territoire national. Car selon la loi australienne, les casinos doivent donner la possibilité aux joueurs compulsifs de se voir interdire de jouer. Le processus d’exclusion est lancé à la demande du joueur pour une durée qu’il détermine lui-même. Il se prend ensuite en photo afin de permettre au système de reconnaissance faciale de fonctionner.

Une fois le joueur déclaré et identifié comme accro au jeu, le processus se met en marche. Tromper ensuite le système de reconnaissance faciale est presque impossible. Bien que les joueurs aient tout de même tenté de se déguiser pour tromper la machine. Celle-ci ne s’est pas laissé duper.

C’est en tout cas ce que raconte un des porte-parole de Nec :

« NeoFace a détecté un joueur qui essayait d’entrer dans le casino. Bien qu’il ait demandé particulièrement à ce que le casino lui en interdise l’accès. […] Celui-ci a tenté à deux reprises d’y accéder en dissimulant son apparence. Mais le subterfuge n’a pas fonctionné. Notre technologie est si efficace que l’homme a été identifié et refoulé par le personnel à chaque tentative. »

Reconnaissance faciale : un système efficace

L’efficacité du système de reconnaissance faciale NeoFace n’est plus à démontrer. C’est pourquoi, le déploiement de ce type de contrôle est en cours dans la plupart des casinos australiens. Le second plus grand casino d’Australie (Star of Sydney), devrait installer des caméras à reconnaissance faciale dans les prochains mois.

Technologie NeoFace-casino Crown de MelbourneLe Crown de Melbourne est un casino qui utilise déjà cette technologie depuis l’année 2016.  Au commencement, le casino s’est donné une année pour tester cette technologie. Les premiers résultats n’ont pas particulièrement été concluants. Le système de reconnaissance faciale commettait une foule d’erreur, et se laissait tromper par de simples expressions faciales ou un changement de vêtement. Le processus de test s’en était arrêté là.

Entre-temps, cette technologie n’a fait que se développer et s’améliorer, jusqu’à devenir quasi infaillible. En janvier de l’année dernière, le Crown décide de retenter l’expérience. Le casino a commencé une nouvelle batterie de tests en janvier dernier. Le casino a donc placé neuf caméras dans plusieurs espaces de jeu différents.

Les tests se sont avérés concluants.

Reconnaissance faciale : un outil de reconnaissance aussi pour les casinos

La Victorian Commission for Gambling and Liquor Regulation (VCGLR) s’est penchée sur le sujet. Cette autorité indépendante est chargée de la distribution des licences en Australie. Voyant que cette technologie avait permis de refouler les joueurs compulsifs. Le VCGLR recommande désormais aux casinos de se doter de cette technologie à reconnaissance faciale.

VCGLR casinos australieL’usage de cette technologie peut aussi avoir des avantages. Comme nous l’avons mentionné plus haut, la technologie NeoFace permet également d’identifier les joueurs VIP. Cela permet au casino de savoir faire la distinction entre les joueurs privilégiés dans un groupe. Savoir les reconnaître et leur fournir un traitement de faveur sans qu’ils aient à le demander, est perçu comme la preuve d’un grand professionnalisme.

Selon le représentant de NEC :

« (Nldr, le système vise à) améliorer l’accueil de clients réguliers, leur faire savoir par exemple que leur boisson préférée les attend au bar ».

Lors de l’entrée d’un VIP dans l’enceinte d’un casino, ce dernier lui envoie un membre spécifique du personnel. Notamment afin d’évaluer leurs demandes.

Une technologie qui s’exporte

Reconnaissance faciale-Casino MacaoLa reconnaissance faciale n’est pas seulement utilisée en Australie. Les États-Unis par exemple utilisent ce type de caméra pour dénicher les joueurs compteurs de cartes et la triche. Idem dans les casinos de Macao. Ils utilisent la reconnaissance faciale pour lutter contre le blanchiment d’argent et repérer les activités criminelles.  Cependant, ce système pose tout de même une problématique éthique, celle de la protection de la vie privée. Cette méthode d’identification peut sans doute revêtir un caractère intrusif. Parfois déplaisant aux yeux des joueurs. La VCGLR recommande aux casinos d’informer les joueurs des pratiques adoptées par leur établissement. Pour s’assurer d’obtenir leur accord avec les méthodes utilisées.