Array
Recevez nos Bonus Sans Dépôts Exclusifs !
On ne partagera jamais votre email à quelqu'un.

Poker : les femmes s’invitent à la table

Notez cet article

Alors que la parole des femmes se libèrent dans plusieurs domaines. Ne serait-ce que dans la musique, en politique ou encore à Hollywood, le poker est aussi un univers qui suscite l’intérêt des plus audacieuses. Malgré le caractère impitoyable de cet univers habitué à un panel de joueurs majoritairement masculin, les femmes tentent de se faire leur place. Parviendront-elles à rééquilibrer la balance ?

Les femmes sont jusqu’à présent sous représentées dans le monde du poker, ceci est un fait. Selon plusieurs études réalisées en mars dernier 90% des joueurs sont des hommes. Laissant un peu mois de 10% de femmes. Au poker en ligne, elles sont un peu plus à jouer puisqu’elles représentent environ 15% des joueurs.

La voix des femmes

Un des exemples les plus marquant de la place des femmes dans le monde du poker est personnalisé par l’écrivaine et psychologue russo-américaine Maria Konnikova. Alors qu’elle cherchait à écrire un livre sur le poker, celle-ci à su s’entourer des meilleurs pour assimiles les mécanismes de jeu. Avec son approche singulière du poker sous un angle psychologique, elle est vite devenue une joueuse parfois redoutable. Si ses résultats en tournois ne la placent pas parmi les meilleures ; en deux ans Maria aura tout de même remporté PCA National Championship 2018. Une finale à 200 000 dollars USD dans un tournois reconnu mondialement.

« Ce n’est pas évident d’être une femme à une table de poker. A plusieurs reprises, j’ai subi des remarques désobligeantes. Quand j’ai commencé, je n’étais également pas toujours prise très au sérieux. »

Maria Konnikova

Interviewée au tournoi international de poker de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, Olivia André lâche que si une femme gagne, cela n’est pas forcément par chance. Selon elle, les femmes ont beaucoup à apporter au monde du poker. Elles ont un autre point de vue et une autre manière de jouer se confie-t-elle au micro d’une équipe de France Télévision.

Le poker est en effet une discipline très compliquée à marquer. Aujourd’hui, très peu de femmes peuvent se targuer d’en vivre.

Poker : un milieu fermé

Pour une femme comme pour un homme, il est évidemment très difficile de se lancer. Le poker est un milieu instable ou la chance peut tourner en l’espace d’une seule main. De plus, la psychologie est une donnée à comptabiliser. Si le monde du poker est nettement moins machiste qu’avant, il n’est pas forcément aisé pour les femmes de se faire une place. Il faut en effet une bonne dose de courage et de l’audace pour accepter d’attirer les regards des les premières parties. Très souvent peu prises au sérieux, les femmes sont donc forcées d’annoncer la couleur des le départ pour prouver leur caractère redoutable. Ceci explique peut-être que les joueuses soient plus nombreuses en ligne que dans des tournois physiques. La barrière de l’écran se révèlent donc être un atout pour ces dernières grâce auquel elles peuvent jouer à l’écart des jugements.

Poker : Des tournois spécial « ladies »

Certains tournois fleurissent un peu partout au sein des casinos afin de les encourager à se lancer. Quoi de mieux pour se mettre en confiance que de jouer contres des adversaires sur un même pied d’égalité ? ces tournois ont pour vocation de mettre les femmes à l’aise avec leur jeu en les faisant débuter à l’écart de ces messieurs.  Fatima Moreira De Melo, a gagné le tournoi PSC Ladies il y a deux ans.

« Les femmes sont beaucoup plus terre à terre et conscientes de leurs capacités, alors que les hommes ont plus tendance à bluffer. Ce qui n’est pas sans risque »

Fatima Moreira De Melo

Avec un niveau moins élevé que pour les tournois classiques, ces évènements constituent un bon moyen de s’entrainer avant de se lancer dans le grand bain. Afin de se faire une place dans les tournois mixtes aux cotés de leurs adversaires masculins.

La littérature et le poker

Les pionnières du poker posent déjà les premiers jalons pour les femmes qui suivront. Plus consciencieuses, beaucoup de femmes se tournent vers la littérature pour apprendre le poker dans les règles. Et les livres le leurs rendent bien. Ces dernières années, de nombreux ouvrages ont été publiés expliquant à ses dames l’art du poker. Comme « tout ce que les femmes ont toujours voulu savoir sur le poker » en passant par « Poker Nana ». De façon à leur donner clé en main, tous les éléments pour se lancer. Et elles sont de plus nombreuses à sauter le pas. Pour le plus grand bonheur du poker qui reçoit ainsi des techniques et points de vue neufs.

 

Laisser un commentaire